Un atelier de formation de trois jours Pour renforcer les capacités des femmes restauratrices de Keur Massar sur l’hygiène alimentaire et la nutrition.

0
40
hygiene alimentaire

hygiene alimentaireL’ONG Enda en collaboration avec les collectivités locales, organise depuis 2001 des ateliers de formation sur l’hygiène alimentaire, la nutrition et la diversité des recettes pour renforcer les capacités des femmes restauratrice dans les départements de Dakar,pikine et Guediawaye. 

 

Bernadette Ndieme Thiaw assistante du programme alimentation de rue qui fait parti du pole sécurité alimentaire et nutritionnelle de l’ONG ENDA grâce sahel elle encadre 794 restauratrices à travers Dakar et ils sont dans 17 communes. «Nous sommes à Keur Massar pour agrandir notre domaine de d’action. actuellement nous sommes en formation avec 50 restauratrices qu’on doivent former sur l’importance de la valeur nutritionnelle de chaque aliment pour a la fin de la formation qu’elle puissent catégoriser chaque aliments mais aussi changer certaines comportement au moment de la préparation de ces aliments »

« On s’est rendu compte que la plus part de la population mange dans la rue et certaines restauratrices n’ont pas assez de bagage concernant la nutrition et l’hygiène alimentaire, la formation permet a les appuyé pour qu’elles connaissent l’importance des aliments et de danger de l’excès des bouillons qu’elles utilisent ajoute Cheikh Tidiane BA le formateur ingénieur chimiste et environnementaliste.

Mame sokhna badji