Sitting des élèves du CEM Keur Massar village devant la mairie, pour dénoncer leur cohabitation avec le marché

0
9
greve cem keur massar

greve cem keur massarLa scène est digne d’un soulèvement populaire. Les élèves du CEM Keur Massar ont envahi les rues pour protester contre le logement des vendeurs du marché Keur Massar village devant leur établissement scolaire. Les élèves ont déserté les classes à 11h et se sont regroupés au terminus des bus Dakar Dem Dikk pour rallier la mairie en scandant une chanson « nous voulons étudier !!! Dans de bonnes conditions !!!!! ».

Samba BA le porte-parole du jour explique « nous avons arrêté nos cours pour manifester notre colère et notre mécontentement par rapport à la situation que vous voyez tous. Le Cem envahi par des mouches et de mauvaises odeurs à cause du soit disant marché et de ses poubelles » en outre un ultimatum de 7 jours est fixé à la mairie pour le déplacement de ce marché et de ses poubelles tout simplement. Sinon nous allons passer à la vitesse supérieure en assiégeant la mairie. Personne ne va travailler ici tant que ce problème ne sera pas résolu » ajoute-t-il.
Même l’intervention des forces de l’ordre n’a pas pu calmer les ardeurs des élèves qui ont barré la route et empêcher toute circulation de véhicules. Des affrontements ont été notés entre les élèves et les forces de l’ordre conduisant ainsi à l’arrestation de trois élèves. Voulant coûte que coûte rencontrer le maire qui était absent des lieux, les élèves accompagnés de leur principal et du président de l’association des parents d’élèves ont été reçus par le chef de cabinet du maire Mohamed Sagna.
Du côté de la mairie on évoque une manipulation des élèves par les adversaires politiques. « Je suis surpris et scandalisé par ce mouvement d’humeur des élèves. Ils ont été envoyés par nos ennemies ». martèle Modou Mbaye chargé de la communication du maire