Sa Thiès2 école de lutte Double Less : « je veux affronter Sock, Doumboul ou Armée de Ben Barack »

0
50
sa thies2

sa thies2Avec 7combats pour autant de victoires Sa Thiès 2 de l’école de lutte Double Less se voit à mesure d’affronter les espoirs de l’arène. Dans un entretien accordé à keurmassar.info le tombeur de Caterpillar met en garde Boy Diamono, son prochain adversaire et défie Sock, Doumboul et Armée de « Bene Barack »

Vous venez de sortir d’une victoire contre Caterpillar comment avez-vous abordé ce combat ?
Au fait Caterpillar n’était même pas mon adversaire. Je devais lutter avec un autre mais il y’a eu un changement et on m’a proposé Caterpillar. C’est pourquoi ce combat a été très facile pour moi.

 

Alors dites-nous depuis quand êtes-vous dans l’arène et combien de combats avez-vous livré ?
Je suis dans l’arène depuis trois ans j’ai livré 7 combats et j’ai eu 7 victoires. En plus de ça il arrive que je retourne au village pour livrer des « mbapatt» (combats sans frappes). D’ailleurs j’ai gagné beaucoup de taureaux dans le mbapatt. Je suis un compétiteur c’est pourquoi je terrasse rapidement mes adversaires dans l’arène.

 

Parlez-nous un peu de votre évolution à l’école de lutte Double Less.
L’école de lutte Double less c’est une bonne école. J’ai beaucoup évolué depuis que j’ai intégré l’école. Il y’a de grands champions comme sa Thiès et autres. J’ai avancé sur beaucoup de plans depuis je m’entraine à l’école.

 

Et quels sont vos potentiels adversaires apes 7 combats et autant de victoires ?
En fait j’ai un combat le 22 mai contre Boy Diamano de l’écurie Baol Mbolo. Je lui souhaite une très bonne santé jusqu’au jour j. Je vais le terrasser rapidement. Sinon depuis mon quatrième combat je réclame Sock ou Doumboul. Je veux affronter aussi Armée de ban Barack ou Pape Mbaye. Ils ne sont pas plus forts que moi

 

Votre dernier mot ?
Des mots de remerciement à l ‘endroit de tous mes fans qui se mobilisent pour me soutenir à chaque fois que j’ai un combats. Je remercie aussi mon entraineur qui ne ménage aucun effort lors de mes combats. Je ne saurai terminer sans remercier des personnalités comme l’ancien maire Gamou Boye, la responsable politique Dieynaba Ndiaye et Abdoulaye Sow qui me soutiennent moralement et financièrement.

 

Abou BA