Portrait : Mme Oulimata Ndoye ; 1re adjointe au maire de la commune de Keur Massar

0
74

Militante de première heure du parti Alliance de République, Mme Oulimata Ndoye est aujourd’hui la première Adjointe du maire de la commune de Keur Massar et par ailleurs responsable des femmes de l’APR. Dans cet entretien  le portrait de dame de fer au parcours politique atypique est dressé

Pouvez-vous vous présenter à nos internautes ?

Je m’appelle oulimata Ndoye premier adjointe au maire de la commune de Keur Massar par ailleurs responsable des femmes de l’APR  dans la commune. Je suis née à St louis mais j’ai grandi à Dakar. Je suis à Keur Massar depuis 2003.

Avez-vous fait des études ?

Oui j’ai fait des études jusqu’en classe de 5secondaire mais j’ai arêté mes études pour me concentrer sur l’athlétisme. Et  j’avoue que je regrette car si je savais qu’un jour je serai  a ce niveau de responsabilité j’aurai poursuivie mes études les  cumuler avec le sport.

Et qu’est ce que vous avez après les études ?

J’ai poursuivi l’athlétisme. J’étai coureuse de fond. Mon entraineur s’appelait Christophe et j’ai été championne du Sénégal de 3000m en 1984. Je devais aller en France pour des compétitions mais mes parents s’y ont opposé c’est la que j’ai tout arrêté.

Parlez nous de votre parcours politique

Je me suis engagé en politique quand Macky Sall a commencé à avoir des problèmes au niveau du Parti démocratique sénégalais. J’ai rencontré Macky à l’assemblée nationale il n’avait pas encore quitté le PDS. Je lui ai dis qu’il devait quitter le parti et mettre en place sa propre formation politique car les populations le soutiennent dans cette épreuve. Je lui ai sorti de nombreuses cartes d’identité que j’avais recensée au niveau de la commune. Mais le Président Macky par sa politesse m’a sommer de les garder et  m’a fait savoir que les problèmes avec  Abdoulaye Wade  qui est son père vont être résolu.

La première réunion que l’APR  a tenu j’étais la seule qui venait de Keur Massar. Et on m’a présenté à Awa Gueye actuellement député à l’assemblée nationale et responsable des femmes à l’époque. Depuis lors je chemine avec le président Macky.

A quand remonte le début de  votre compagnonnage avec le maire Moustapha Mbengue ?

Mon compagnonnage avec Moustapha Mbengue a débuté en 2009. A l’époque c’était Ablaye Sow le responsable du parti  à Keur Massar. Mais  en un moment donné il est sorti du parti et l’APR  était en léthargie totale. C’est la que j’ai rencontré Moustapha Mbengue après les élections municipales. Il m’a demandé de travailler avec lui pour qu’on remette le parti sur les railles. Depuis on a cheminé ensemble jusqu’a son accession à la mairie.

En dehors de la politique, quels sont vos activités ?

Je suis actrice de développement je dirige un réseau de femmes qui sont regroupées dans des GIE. On fait des formations en transformation de café, de fruits et légumes etc… La nous sommes a la recherche de financement pour mener à bien nos activités.