Panel sur les violences et les grossesses en milieu scolaire : Le Cem Keur Massar 2 a enregistré 13 cas de grossesses.

0
11
violences et les grossesses

violences et les grossessesDans le cadre du déroulement du plan d’action de l’inspection d’académie de Pikine- Guédiawaye sur les violences basé sur le genre, le Cem Keur Massar 2 a reçu le panel de mobilisation contre les violences et grossesses en milieu scolaire.
Maimouna Sissoko Khouma ; chef du bureau partenariat communication de l’IA explique le choix du Cem Keur Massar 2 pour abriter ce panel par le fait que cet établissement a registré 13 cas de grossesses en milieu scolaire. Selon elle il faut beaucoup sensibiliser les élèves, les parents d’élèves ainsi que tous les acteurs de l’éducation afin qu’ils participent à la lutte contre les violences à l’école sur toutes ces formes. Mais aussi pour lutter contre les grossesses qui constituent un frein pour l’éducation des filles.

Ce pendant Mme Khouma précise qu’ils ont de réels problèmes de statistiques dans la banlieue pour savoir ou exactement mettre l’accent dans leur sensibilisation ».
Mme Diouma Diouf Ndiaye, elle, a mis l’accent sur les perturbations socioculturelles que peuvent causer les violences dans le milieu scolaire, surtout venant des enseignants. Ce pendant la coordonnatrice nationale de la sante de reproduction au ministère de la sante n’a pas manqué de pointé du doigt les filles qui, à cause de leurs habillement sexy, ont aussi une grande part de responsabilité dans ce phénomène.

 

MAME SOKHNA BADJI