Mamadou PENE, artiste comédien : « Il suffit que de jeunes rigolos se regroupent dans un quartier pour former une troupe et sortir des cassettes »

0
82
mamadou pene

mamadou peneLe théâtre sénégalais rencontre beaucoup de difficulté actuellement. L’équipe de Keurmassar.info est allé à la rencontre l’artiste comédien Mamadou PENE  qui nous dresse ici un tableau sombre de cette corporation.

 

Keurmassar .info : Mr PENE  comment vivez vous la journée mondiale du  théâtre célébrée ce jour du 27 MARS ?
Vous voyez que je suis la tranquillement assis prêt de chez moi    ça suppose qu’on ne célèbre pas cette journée comme il se doit parce que le théâtre ne marche pus de nos jours.

Keurmassar .info : Pourquoi le théâtre ne marche plus de nos jours est-ce votre faute vous les anciens ou celle de la nouvelle génération de comédiens ?
Bien sur que c’est la faute de la nouvelle génération de comédiens, inexpérimentés et qui ne savent en rien au théâtre et qui sont en train de bafouer toutes les règles du théâtre. Chacun se permet de faire du théâtre. Il suffit que de jeunes rigolos se regroupent dans un quartier pour former une troupe et  sortir des cassettes. Les producteurs préfèrent maintenant  regrouper ces jeunes, les produire,  pour se faire de l’argent. Hors la vocation du théâtre  n’est pas de se faire de l’argent mais plutôt d’éduquer et faire avancer la société. Mais maintenant les jeunes ont envahit le monde du théâtre et l’ont dévié de sa vocation principale ; c’est pourquoi nous préférons nous les anciens croiser les bras et les regarder faire. Et partout où je passe on me pose la question de savoir pourquoi nous ne sortons plus de cassettes et je leurs répond qu’on ne peut pas jouer des pièces dans ses conditions de délabrement et perversion de la scène  théâtrale. Nous nous avons été formé dans des écoles théâtrales, nous sommes passés dans de grandes troupes théâtrales comme « DARAY KOCC », nous avons nos diplômes contrairement à cette nouvelle génération qui n’ont aucune notion du théâtre.

Keurmassar .info : Est-ce que croiser les bras et regarder faire cette nouvelle génération est une solution ?
Ce n’est pas une solution mais les jeunes doivent venir vers nous demander des conseils. S’ils ne le font pas nous préférons les regarder faire puisqu’il ne nous reste qu’à  guider les jeunes talents et les mettre sur la bonne route. Mais  ils sont en train de subir les conséquences de leurs arrogances  parce que le théâtre ne marche plus et partout où on passe on nous demande de  revenir sur la scène.

Keurmassar .info : Si les jeunes ne sont pas en  mesure de faire avancer le théatre pourquoi vous ne pouvez pas reprendre les choses en main ? Est ce un problème de moyen qui vous empêche  de sortir des  pièces ?
C’est le principal problème que nous avons. Nous sommes en manque crucial de moyens. Moi qui vous parle, j’ai de nombreuses  pièces dans la tête que je ne peux pas sortir par faute de moyens. Mais je suis un artiste confirmé parce que je suis passé dans de grandes troupes et je suis passé entre les mains de grands hommes de théâtre comme le défunt Cheikh Tidiane DIOP, Abou CAMARA et tant d’autres qui ont fait de moi un artiste complet.  

Keurmassar .info : Les produits que vous sortiez à votre temps  étaient  très intéressantes et pleines d’enseignements mais maintenant c’est tout le contraire : on  remarque beaucoup d’injures et d’actes indécents dans les scènes de théâtre. Que pensez-vous de ce phénomène ?
La comédie et le théâtre sont deux choses différentes. Le théâtre est fait pour éveiller les gens, conscientiser la société sur des phénomènes donnés et la comédie est faite pour faire rire les gens. Malheureusement de nos jours la comédie domine le théâtre ce qui fait que les pièces qui sortent dans le marché sont dénuées de sens

mamadou pene 2

Keurmassar .info : Aujourd’hui  le Sénégal a un nouveau président si vous étiez en face de lui qu’allez-vous lui demander ?
Personnellement Macky SALL est un ami que j’apprécie beaucoup, nous fondons donc beaucoup d’espoir sur lui. Je suis convaincue que sous son ère l’artiste va retrouve son vrai rang dans la société

Keurmassar .info : Vous attendez beaucoup du gouvernement comme tant d’autres mais est-ce qu’il n’est pas temps que vous vous regroupez dans des associations pour pouvoir vous prendre en charge en cas de maladie par exemple ?
Moi qui vous parle, je suis malade en ce moment. Mais vous savez toutes les maladies ne peuvent pas être divulgué il y’a des maladies qu’on doit traiter en cachette

Keurmassar .info : Est-ce qu’il ya du maraboutage dans le théâtre ?
Il y’a des artistes qui font ces pratiques pour se faire du succès ou qui croie prendre la place d’un autre en le maraboutant. Mais vous savez le succès c’est quelque chose d’inné. Moi depuis 45 ans on parle de moi dans le théâtre et personne n’y peut rien.  Nous fondons aussi beaucoup d’espoir sur le nouveau président qui est un ami à nous avant même qu’il ne soit élu président. Nous remercions aussi l’ancien président qui a beaucoup fait pour e pays. Nous le remercions et prions pour lu

Entretient réalisé par Abou BA KEURMASSAR.INFO

[email protected]