Gouyi Gui, lutteur de l’écurie ‘’Jef Soga Nek ‘’ : ‘’Notre écurie est délaissée par les autorités de Keur Massar !’’

0
71
gouy gui

gouy guiBoubacar Diallo alias Gouyi Gui de l’écurie « Jef soga nek » de Keur Massar a accordé à l’équipe de KeurMassar.info un entretien exclusif où il revient sur sa carrière et sur la léthargie de son écurie.
Vous avez commencé la lutte en quelle année exactement?
J’ai commencé a fréquenté les mbapat en 2006 et je suis entré dans l’arène en 2012. J’ai eu 7 combats 3 défaites et 4 victoires.

 

Comment avez-vous préparé votre dernier combat ?
Tout d’abord sachez que ce combat de ce samedi me tenait beaucoup à cœur car j’étais dans une dynamique que j’avais voulais impérativement retrouver. Je l’ai préparé comme il le faut, j’ai respecté mes entrainements ainsi que les consignes de mon entraineur J’ai deux défaites consécutifs et une année blanche c’est pour cela ce combat été vraiment important pour moi.

 

Quel sont les gens qui t’on soutenu ?
C’est Idy wélé qui me soutenait à chaque fois mais cette fois ci le maire de Keur Massar m’a beaucoup soutenu ainsi que le député Aissata Dia et madame Diallo Mariama Camara et entre autres personnalités de Keur Massar.

 

Depuis que tu as commencé la lutte qu’est ce qui t’a marqué le plus ?
Ma défaite contre Gamou Gueye m’a beaucoup marqué parce que je pouvais le terrassé mais finalement je suis tombé et ça m’est resté à travers la gorge. Mais en ce moment je n’étais pas mature et maintenant je suis un nouveau Gouy Gui.
Autre chose qui me fait vraiment mal est le fait que notre écurie soit délaissée par les autorités de Keur Massar nous avons personnes pour nous aider pour le bon fonctionnement de l’écurie

 

Qu’est ce qui te plait le plus dans ton palmerais?
Les combats qui m’ont plus plu je les ai vécus en mbapat. C’était vraiment bien en ce moment c’est ce qui a facilité mon entré dans l’arène.

 

Mame Sokhna Badji