ELECTIONS LEGISLATIVES: Fatoumata SAMB veut contribuer à assurer une victoire écrasante au camp présidentiel.

0
28

A la commune de Tivaouane Peulh-Niacoulrab, c’est Ndiagne Diop qui est investi comme tête de la liste. Un choix qui certes ne fait pas l’unanimité, mais qui n’empêche pas la responsable politique Fatoumata Samb à se retrousser les manches pour contribuer à offrir une majorité écrasante à la coalition Bby.

Responsable politique et présidente d’un groupement de femmes dans la commune de Tivaouane Peulh-Niague-Niacoulrab, Fatoumata Samb n’aurait pas choisi Ndiagne Diop, maire de Bambilor comme tête de la liste…de Bby aux élections législatives du 31juillet prochain.

Cependant, étant donné que la finalité est juste de donner une majorité confortable au Président Macky Sall, elle a décidé de se ranger et travailler à l’atteinte de cet objectif. Par conséquent, elle a appelé toutes les franges de la coalition Bby à mutualiser leurs forces pour que le camp présidentiel sorte victorieux de ces élections législatives. Par ailleurs, Fatoumata Samba a attiré l’attention du Président Macky Sall sur la situation économique précaire dans laquelle, vivent les 500 membres du réseau de femmes qu’elle dirige. « Nous travaillons sur fonds propres depuis très longtemps et jusqu’ici, nous n’avons pas encore bénéficié d’un financement » se plaint-elle. N’empêche, ajoute-t-elle, le réseau a toujours apporté une contribution non négligeable à tous les succès électoraux antérieurs que le camp présidentiel a récoltés. Dans ce même registre de doléances, Fatoumata Samb a invité le Président Macky Sall à nommer les cadres de la commune à des postes de responsabilité. Parmi les cadres auxquels elle fait allusion, figure le maire Papis Diop. « L’apport du maire Papis Diop a été déterminant dans les victoires électorales de Bby dans la commune et le département » soutient-elle.

Mme Samb lui, reproche à l’honorable député Ndiagne Diop de n’avoir jamais mis les pieds dans la commune de Tivaouane-Niague-Niacoulrab pour s’enquérir des problèmes de la population qui l’a élu député. De la même manière, il accuse le député Ndiagne Diop n’avoir même pas plaidé la cause de ladite commune au niveau de l’Assemblée nationale. Une attitude qui, selon Mme Samb, est d’autant plus reprochable que la commune souffre de problèmes d’eau, de l’insécurité, d’un déficit d’infrastructures etc.

Ibrahima FALL